Le magazine de l'économie des sports outdoor

Chamonix au sommet de l’escalade

Chamonix est aux grimpeurs ce que Kitzbühel est aux skieurs : l’étape la plus emblématique du circuit de coupe du monde ! Grimper face au Mont-Blanc et sous le regard de quelque 25 000 spectateurs est une expérience inoubliable pour les athlètes. Et ils seront plus de 300, garçons et filles, à s’élancer du 11 au 13 juillet, sur le mur artificiel de 15 mètres en quête d’une qualification. « Il y avait 28 pays représentés l’année dernière et il y en aura certainement plus cette année, estime Frédéric Comte, directeur du Club des sports. Il y a de plus en plus de nations qui s’intéressent à l’escalade depuis que c’est devenu un sport olympique ». Cette année, l’événement sera notamment retransmis sur l’Equipe TV. « Les compétitions sont très télévisuelles. C’est lisible et simple à comprendre pour un public non initié. Il faut ajouter à cela que l’escalade compte de plus en plus d’adeptes avec la multiplication des salles. C’est devenu un sport urbain », fait observer Frédéric Comte. « Le public chamoniard est plutôt un public de connaisseurs mais le spectacle qu’offre la compétition n’exclut pas les vacanciers moins avertis », ajoute le responsable.



Si le granite des aiguilles de Chamonix a connu les premiers grimpeurs, la ville-station a aussi été pionnière dans l’organisation de compétitions sur structures artificielles avec le Top Rock Challenge dès 1998 et les championnats du monde en 2003.

Mais aujourd’hui, c’est vers les JO de 2024 que les regards se tournent depuis la proposition du maire Eric Fournier d’accueillir les épreuves olympiques d’escalade. Une idée qui fait sens 100 ans après l’organisation en France des JO d’été et des premiers JO d’hiver par le tandem Paris-Chamonix. ///EG

© 2018 Outdoor Experts

Mentions légales

Crédits photos : ©Haibike ©Crespeau Nissan Outdoor Games ©Aurélien Ducroz/Eric Gachet ©POWER BAR ©Millet/B.Delapierre