LOGO%20Outdoor%20Experts%20magPNG2_edite

Le magazine de l'économie des sports outdoor

THERMOLITE(R)_Active_Textile_Waste_Ad-FR-600x200.gif
  • Rédaction

Alpes-Maritimes : ouvrir la porte des sports Outdoor

Du 29 avril au 1er mai 2022 le département des Alpes-Maritimes donnera l’occasion au public de tester de nombreuses activités sportives de pleine nature sur l’ensemble de son territoire.


C’est une vaste opération « portes ouvertes » que proposeront les 143 structures situées sur l’ensemble du département des Alpes-Maritimes pendant les trois jours de l’Outdoor Festival. Plus de 650 expériences sportives, sur terre, dans les airs ou sur l’eau, seront ainsi proposées gratuitement au public, encadrées par des professionnels. Via ferrata, ski de rando, kitesurf, canyoning, SUP, kayak, parapente, plongée, trail, escalade, VTT... au total, 60 activités sportives de pleine nature seront accessibles à tout un chacun, débutant ou pratiquant confirmé.

« Entre mer azur et sommets enneigés, le territoire offre un cadre exceptionnel à la pratique
des sports outdoor », souligne le trailer et raider Sébastien Camus. Avec une quarantaine de sportifs de haut niveau installés dans le territoire, il fait partie du Club des ambassadeurs de l’Outdoor Festival. Parmi eux, l’apnéiste Guillaume Nery, la navigatrice Alexia Barrier, le champion de natation Alain Bernard, ou encore Stéphane Diagana.


« L’objectif est de faire découvrir la variété des terrains de jeu qu’offre le département des Alpes-Maritimes, indique Hervé Moreau, directeur général adjoint au conseil départemental. Cela fait des années que nous travaillons sur le développement des sports de pleine nature au sein du département. Le territoire offre une diversité de sites, de paysages et d’activités, qui est unique en France, avec 80km de côte sur la Méditerranée et des sommets de plus de 3000m, des stations de ski, le parc du Mercantour, 6500km de sentiers... Un héritage sur les sports de pleine nature que l’on entretient comme un jardin secret et que nous voulons faire découvrir à tout le mode, y compris ceux qui n’ont pas l’habitude ou qui n’osent pas approcher ce terrain de jeu extraordinaire. La philosophie de l’événement est de proposer tous les niveaux de pratique, du débutant à l’expert, aux enfants et aux familles. Nous attendons au moins 150 000 visiteurs ».


Fédérer les acteurs de l’outdoor

A la différence d’autres festivals de sports de nature ou de sports de glisse, où le public est souvent spectateur, l’événement maralpin est d’abord tourné vers l’expérience. De plus, il n’est pas fixé sur un seul lieu mais se tient sur l’ensemble du territoire, comme le souligne Reynald Debreyne, directeur du service des sports : « Ce sont les Journées du Patrimoine version outdoor. Les 650 expériences qui sont proposées au public, ce n’est pas le département qui les met en place : ce sont tous les acteurs de l’outdoor de notre territoire. Le département coordonne le projet, mais il est réalisé par l’ensemble des acteurs, que ce soient des prestataires, des associations, des bases nautiques, des guides, des moniteurs, des accompagnateurs, des OT... C’est un festival qui fédère l’ensemble du tissu associatif et professionnel de l’outdoor ». Le public pourra s’inscrire sur le site web de l’événement pour réserver les prestations. Si l’encadrement est gratuit, la location éventuelle du matériel et l’hébergement restent à la charge des participants.


Camp de base

La ville de Cannes accueillera le Camp de base de l’Outdoor Festival 06. Une cinquantaine d’exposants seront présents, parmi lesquels l’enseigne Chullanka partenaire de l’événement. De nombreuses animations seront proposées (big air, tyrolienne, slackline, yoga, accrobranche...) ainsi que des expositions, des conférences, deux spectacles, dont La tragédie du dossard 512 de Yohann Métay sur le trail, et 17 projections de films. Enfin, plusieurs compétitions se tiendront à cette date, comme le triathlon de Cannes.

L’Outdoor Festival 06 s’inscrit dans le cadre du projet interfrontalier MITO, dont l’objectif est de promouvoir le tourisme outdoor dans les Alpes franco-italiennes à travers le fonds européen Interreg Alcotra. // EG