Le magazine de l'économie des sports outdoor

Les recyclages innovants de Circular Systems

La recherche de fibres écologiques et de méthodes de recyclage alternatives progresse, grâce notamment aux avancées de Circular Systems. Soutenue par H&M et Levi’s, la start-up américaine développe trois technologies distinctes, présentées à Première Vision dans l’espace Smart Creation.



Le projet le plus avancé, Texloop est une méthode de recyclage de tissus de coton en fil comportant 50 % de fibres de coton recyclées et 50 % de coton biologique. La start-up dispose d’une source d’approvisionnement de chutes de fabrication de tissus en coton non-teints, ou grège, qui permettent de faire des fils recyclés qui pourront être teints comme un fil vierge. « Nous avons une capacité de production de 300 à 400 tonnes par mois, et nous pensons pouvoir doubler la production l’année prochaine », précise Andrew Schulenburg, directeur marketing. Converse, Nike, Arket et Madewell ont déjà adopté le fil Texloop.


Second axe de recherche, la biofibre Agraloop a pour objet d’utiliser
des déchets de l’industrie agro-alimentaire comme matières premières de fils textiles. Ceux de la culture de graines de lin et de chanvre sont déjà transformés en fils, et d’autres ressources sont à l’étude, dont
les restes de la culture de bananiers, riz et canne à sucre. La start-up dit avoir développé un processus chimique biosourcé pour produire un fil « cotonisé » qui pourra être mélangé avec du coton ou du lyocell.
« Notre savoir-faire réside dans le processus de raffinement de la matière première », note le directeur marketing sans vouloir entrer dans les détails de cette méthode de bioraffinerie modulaire. Une première filière de production est en place en Belgique et exploite des déchets de production de la culture de lin. Andrew Schulenburg assure que les déchets de production de cette fibre Agraloop peuvent servir à fertiliser les champs de lin sur un mode d’agriculture dite régénérative. Une usine pilote en boucle fermée doit voir le jour au cours de 2020 (une première est en route en Chine), et la filature se fait au Portugal. Les premiers fils pourraient être disponibles fin 2020 ou début 2021.



< Agroloop - Orbital - Texloop >


Troisième fil innovant de Circular Systems, Orbital est une technique de filature qui crée un fil haute performance associant filament continu en polyester et fibres naturelles courtes, dont des fibres de coton recyclé, assure l’entreprise. « Nos premières recherches ont abouti à un fil qui
ne bouloche pas, n’émet pas de microparticules, évacue l’humidité, et ceci sans chimie, car ces propriétés sont inhérentes à la construction du fil lui-même », précise Andrew Schulenburg. La marque Outerknown,
du surfeur Kelly Slater, a déjà intégré le fil dans des tops et chinos.
Le fil est utilisé par plusieurs tricoteurs et tisseurs européens dont Tintex, au Portugal, et Albini en Italie. /// SB