Le magazine de l'économie des sports outdoor

Benoît Laval négocie avec Rossignol la reprise de Raidlight



Le traileur et entrepreneur Benoît Laval est entré en négociation avec le fonds scandinave Altor Equity, propriétaire du groupe Rossignol, pour reprendre les marques Raidlight et Vertical. L’information a été communiquée au CSE de Rossignol jeudi 25 juin.


Benoît Laval a fondé Raidlight en 1999 et repris la marque de vêtements de montagne Vertical en 2010, avant de vendre son entreprise à Rossignol et d'intégrer le groupe en août 2016. En février 2019, Benoît Laval et son associé Vincent Thibaudat, quittèrent le groupe Rossignol.


Plus récemment, en octobre dernier, Benoît Laval a réagi à l'annonce de la fermeture de l'atelier de production Raidlight-Vertical situé à Saint-Pierre de Chartreuse (Isère), en proposant de le racheter, sans succès.

Il s’agit cette fois pour le fondateur de reprendre la marque Raidlight dans son intégralité, ainsi que Vertical. L’ensemble pèse 7,8 millions d’euros de chiffre d’affaires.


Il est à souligner qu'en entrant dans le giron de Rossignol, la marque Raidlight a pu bénéficier du savoir faire du groupe en matière de chaussures, dont les nouvelles gammes trail ont été développées par les équipes de Montebelluna en Italie.

Si un accord est trouvé, la vente devrait s’effectuer avant la fin juillet. Une cession qui interviendrait quelques semaines après la vente par Rossignol des vélos Time.

// EG

© 2018 Outdoor Experts

Mentions légales

Crédits photos : ©Haibike ©Crespeau Nissan Outdoor Games ©Aurélien Ducroz/Eric Gachet ©POWER BAR ©Millet/B.Delapierre