Le magazine de l'économie des sports outdoor

Snowleader voit l’avenir en grand

Le spécialiste de la vente en ligne d’articles de sport engage 25 millions d’euros dans son nouveau siège et ses entrepôts pour faire face à ses développements.


Trop à l’étroit à Chavanod (Haute-Savoie) où il s’est implanté il y a quatre ans, l’enseigne phygitale investit dans de nouveaux locaux, beaucoup plus spacieux. Avec d’un côté, le nouveau siège social, un bâtiment neuf construit sur 3 300 m2 à Metz-Tessy près d’Annecy ; et de l’autre, une ancienne usine Caterpillar sur 25 000 m2 au Versoud, près de Grenoble, qu’il réhabilite pour une mise en service en avril 2021. Y seront concentrés la logistique et une plateforme de bureaux.

« Après des mois de recherche, nous avons enfin trouver la solution, même si on aurait préféré, comme c’est le cas actuellement, tout regrouper sur un seul et même site, mais il a fallu trancher. Avec une capacité de stockage qui va passer de 6 000 à 25 000 m2 », se félicite Thomas Rouault, pdg fondateur de Snowleader. Le coût total de l’opération s’élève à 25 millions d’euros, financé en partie par emprunt bancaire, les 10 millions levés en janvier servant à développer le réseau de boutiques physiques et le site web. Par ailleurs, le dirigeant prévoit la création de 120 emplois sur les deux sites, ce qui porterait l’effectif à 250 personnes d’ici 2025. De quoi maintenir son rythme de croissance et accroître l’export. En 2019, son chiffre d’affaires a bondi de 22 % pour s’établir à 35 M€ HT avec 135 salariés. « Cette année, la croissance a surtout porté sur l’outdoor, à un niveau supérieur aux années précédentes. Après le confinement, l’appétit pour les pratiques en plein air s’est amplifié », confirme Thomas Rouault. Pour 2025, Snowleader vise les 100M€.

//P.Rey

Snowleader en chiffres

- 35 M€ de chiffres d’affaires en 2019, contre 500 K€ en 2009

- 135 salariés

- 450 marques référencées, soit 25 000 références

- 270 000 colis expédiés en 2019, avec un objectif de 100 000 dans trois ans