Le magazine de l'économie des sports outdoor

Samih Khalef, Asics, «une vraie prise de conscience des bienfaits du sport»



Comme de nombreux fournisseurs, Asics fait de son mieux pour accompagner les détaillants dans cette période difficile de confinement.

« La crise n’épargne personne, les marques aussi sont impactées », souligne Samih Khalef, le directeur d’Asics France. « La première chose que nous avons faite, ce fut d’appeler tous nos clients pour faire le point sur les carnets de commandes, afin de voir ce que l’on maintenait et ce que l’on annulait. On ne va pas imposer aux magasins de prendre des produits. Et cela a été plutôt bien apprécié. Cet accompagnement se traduit aussi par le décalage de certaines traites. Nous constatons que la situation est difficile pour tous les types de magasins, les grands groupes comme les petits indépendants. Certains vont sûrement avoir plus de mal à sortir de cette crise ».

Avec sa casquette de président de la commission running de l’Union sport et cycle, Samih Khalef souligne : « l’USC a été très active auprès du gouvernement, en faisant remonter les demandes de la filière, notamment sur la question des loyers. Maintenant il faut aller de l’avant, se projeter. Si le business reprend vite entre la mi-mai et juin, on pourra tabler sur une baisse d’environ 20%. Mais il y a encore trop d’incertitudes, en particulier sur la réouverture des centres commerciaux, pour tirer un bilan définitif. »

Et le manager de lancer une petite note positive : « Durant ce confinement, le jogging a très souvent été évoqué, ouvrant même un début de polémique. Tout cela traduit l’engouement des gens pour le running et plus largement pour la pratique d’une activité physique. On verra comment cela va se transformer par la suite mais il y a une vraie prise de conscience des bienfaits du sport. »

Cette dynamique aura-t-elle un impact sur le marché du running, aujourd’hui mature ? « On verra de quelle manière va s’organiser le redémarrage des activités sportives. Mais le running a l’avantage d’être un sport individuel qui se pratique à l’extérieur. Les conditions de reprises devraient être plus simples pour les sports outdoor en général, que pour les sports-co ou les sports indoor. On ne sait pas encore comment va reprendre la consommation, mais la pratique, elle, va repartir très vite ! » /// EG