LOGO%20Outdoor%20Experts%20magPNG2_edite

Le magazine de l'économie des sports outdoor

Banner-Power-Air-600x200-FR.gif
  • Rédaction

Picture s’impose durablement

La marque éco-responsable de vêtements outdoor innove dans les matières biosourcées et crée une plateforme de location de vêtements de ski et snowboard.



Depuis sa création en 2008 à Clermont-Ferrand, par Jérémy Rochette, Vincent André
 et Julien Durant (photo), Picture Organic Clothing se réinvente pour réduire toujours plus son empreinte environnementale, et « devenir une entreprise meilleure pour le monde », sa maxime. Une démarche qui lui vaut aujourd’hui d’être une marque de référence pour les adeptes de sports de glisse.

Aujourd’hui, Picture propose 700 
références (55 % hiver et 45 % été), du
 streetwear à la bagagerie en passant
 par les vêtements de ski et de surf, les couches intermédiaires, le textile technique et les accessoires. La marque est présente dans 43 pays au travers de 2 000 points de vente dans le monde et 18 boutiques à l’enseigne en franchise dans l’Hexagone, plus deux en propre à Clermont-Ferrand et à Paris (Quartier Latin). « Nous allons déployer d’autres magasins en France dans des villes de plus de 300 000 habitants à l’ADN outdoor comme Rennes, Saint-Malo, Reims, Lille et Colmar en cours de signature, et d’autres à l’international (en franchise ou en propre), aux États-Unis, en Suisse mais aussi en Allemagne et en Autriche avec dans le viseur Munich et Innsbruck », détaille Julien Durant, qui estime que le réseau de franchisés sera mature à 40 magasins.

Par ailleurs, l’entreprise investit 4 M€ dans son nouveau siège social clermontois de 1 500 m2, avec skatepark géant, aire de basket, barbecue et scène de concert.


Une distribution omnicanale


Picture souhaite également doper sa distribution omnicanale avec le lancement d’un nouveau site internet « pour faire la différence par l’expérience, avec un service identique à celui offert en boutique grâce à l’intelligence artificielle », confie-t-il. S’y ajoute aussi, depuis décembre, le lancement de sa propre plateforme de location de vêtements de ski et snowboard. Après deux ans d’utilisation, les 400 pièces en stock seront revendues sur le site de seconde main Everide. Pour Julien Durant, la rentabilité ne sera atteinte que dans deux ou trois ans.

En 2022, Picture table sur un chiffre d’affaires de 37 millions d’euros, contre 25 millions en 2021 et 32 millions en 2020, dont 70 % à l’export, avec 85 salariés. « Cet hiver, les précommandes explosent. La reprise post-Covid est magique », se réjouit le dirigeant, rappelant toutefois la hausse du coût des matières premières. Son ambition affichée ? Lisser l’activité sur l’année. Ainsi, grâce à ses investissements dans le surf, la marque vise une balance 60 % hiver/40 % été, renforcée par la commercialisation en 2023 d’une nouvelle gamme Mountain Bike.


B.Corp, un engagement fort


Labellisée B Corp, Picture continue d’innover dans les matières premières biosourcées pour sortir progressivement des énergies fossiles. À l’exemple de ce polyester recyclable élaboré à partir de déchet de canne à sucre, impropres à la consommation. Actuellement 60 % de la collection de vêtements techniques ski et snowboard est conçue avec cette fibre. L’entreprise, qui vise la circularité, planche sur d’autres matières innovantes avec ses fournisseurs. Elle a également entrepris un mapping de l’empreinte carbone de l’intégralité de sa chaîne de valeur, depuis la prise en compte des salaires minimaux dans la production à la réduction des polybags. « Actuellement, nous travaillons sur le mix énergétique de nos usines sous-traitantes en Asie, pour les inciter à utiliser les énergies propres, comme en Turquie où notre partenaire a réduit son coût carbone de 35 % en recourant à 40 % de solaire », se félicite Julien Durant.

// Patricia Rey