Le magazine de l'économie des sports outdoor

Mammut, la culture du ski freeride



La marque suisse ne peut que se féliciter de l’ouverture de sa filiale dans l'Hexagone. «Cela crée de la confiance et a donné aux magasins l’envie de s’investir à nos côtés. Notre chiffre d’affaires a connu l’an dernier
 une évolution à deux chiffres. Et nous devrions cette année dépasser les pré-commandes de cet hiver », indique Raphaël Bouvet, dirigeant de la filiale française. Mammut a également étoffé ses équipes avec notamment l’arrivée de Philippine Belon au poste de responsable marketing. Sur l’hiver, le spécialiste des produits de sécurité individuelle (DVA et sacs airbags notamment) a organisé des formations pour ses revendeurs (130 en France) et a participé à des événements comme les Safety Shred Days, qui avaient réuni à Arêches Beaufort environ 200 personnes venues se former à la sécurité. « Notre progression est aussi liée à notre présence sur le terrain et au fait d’aider les revendeurs en formant leurs employés et parfois même leurs clients », poursuit Raphaël Bouvet. La collection textile de Mammut fait la part belle aux nouveautés : la gamme Photics propose des doudounes avec soudures laser, ce qui les rend complètement imperméables ; la gamme alpinisme Eiger a été retravaillée pour offrir encore plus d’ergonomie et un colorama très dynamique ; enfin, la gamme freeride développée avec le rider Jérémie Heitz (modèle ci-dessus), l'auteur du film La Liste, a été particulièrement bien accueillie par la distribution. /// MB