Le magazine de l'économie des sports outdoor

Hoka met le cap sur l’outdoor

En cette période de pandémie, la marque de running soigne ses revendeurs et poursuit sa stratégie de croissance. Après avoir conquis les univers du trail et de la route, Hoka One One affiche maintenant de grandes ambitions dans la randonnée.



Des rives du lac d’Annecy aux rives du Pacifique, Hoka One One poursuit sa croissance à grandes foulées. La marque de running du groupe Deckers affiche un chiffre d’affaires de 353 millions de dollars sur l’exercice clos au 31 mars dernier, soit une progression annuelle moyenne de 47% depuis cinq ans. L’Europe pèse 84M$ de chiffre d’affaires, en croissance de 46% par rapport à l’année dernière et en hausse de 52% en moyenne chaque année depuis cinq ans.

Conçue en France il y a dix ans, Hoka continue de croître dans l’Hexagone, qui reste le premier marché de la marque en Europe, tandis que l’Allemagne progresse à vive allure. « La marque est encore jeune. Nous sommes toujours en phase de recrutement de nouveaux consommateurs », souligne Jonathan Vivian, directeur commercial France. Née du trail running, Hoka avait pour challenge de déployer ses ailes sur le marché de la course sur route. C’est désormais chose faite. « Depuis un an, avec le lancement de la Carbon X, le segment route est passé devant le trail », souligne-t-il.

Solidarité avec les magasins

Face à la crise du covid19, Hoka a mis en place plusieurs dispositifs pour soutenir les magasins. « Nous avons réagi très vite en accordant une extension de paiement de 60 jours à l’intégralité de nos clients français. Dans un deuxième temps, nous avons lancé le Drop Shipping. C’est un service qui permet de prendre une commande auprès d'un consommateur, puis de la passer via la plateforme Hoka B2B et de la faire livrer directement chez le consommateur. Hoka gère l'expédition sans frais supplémentaires. Ce service sera offert tout au long de la crise sanitaire. Nous offrons également une livraison accélérée pour toutes les commandes », détaille le manager.

Privilégier le local avec Locally

La marque, qui entend s’inscrire comme « le meilleur fournisseur » des magasins spécialisés, a lancé deux autres initiatives : Shop Local, une campagne de marketing pour encourager les runners à maintenir le lien avec leurs commerces de proximité, en reversant au magasin de leur choix, 20% de leurs achats effectués en ligne sur le site Hoka.com. « Il n’est pas question de recruter les clients des magasins puisqu’aucune adresse e-mail n’est obligée d’être renseignée en ligne », précise Jonathan Vivian.

Le second dispositif, Locally, permet d’orienter le consommateur qui cherche un produit sur le site Hoka.com, vers le magasin le plus proche qui dispose du modèle sélectionné. « Cela est déjà mis en place aux Etats-Unis et ça cartonne ! », assure le manager.

A grands pas dans la rando

Après avoir réussi à s’implanter sur le bitume, Hoka revient aux sentiers de montagne mais cette fois en mode rando. La firme avait déjà exploré le hiking avec les modèles Tor Ultra et Sky Kaha. Pour le printemps-été 2021, la marque franco-californienne débarque avec une large gamme Outdoor : trekking, hiking, fast hiking, multi-activité…

« L’outdoor est un axe prioritaire, souligne Jonathan Vivian. Nous sommes reconnus dans le trail et la route, maintenant nous sommes prêts à devenir un interlocuteur fort dans l’outdoor en arrivant avec une collection complète. L’idée, c’est que d’ici cinq ans, l’activité d’Hoka soit équilibrée à 50/50 entre l'univers running (route et trail) et l'outdoor. » //EG