LOGO%20Outdoor%20Experts%20magPNG2_edite

Le magazine de l'économie des sports outdoor

Barooders : l’outdoor version seconde main

Après Vestiaire Collective pour le luxe ou Back Market pour l’électronique, le marché de l’outdoor passe lui aussi en mode seconde main. Plusieurs acteurs ont pris position dernièrement, à l’instar de Campsider, du Vieux Campeur, d’Everide ou encore de Barooders, dernière née des marketplaces 100% dédiée aux vêtements et équipements outdoor d’occasion.


Lancée l’été dernier par Edwige Michau et Geoffroy d’Autichamp, deux entrepreneurs passionnés de sports outdoor, la petite start-up basée à Annecy a pour ambition de démocratiser l’économie circulaire dans le secteur. « Ce sont souvent des équipements assez chers, de qualité et qui durent dans le temps, donc parfaitement compatibles avec la logique de seconde main », fait justement remarquer Edwige Michau. Barooders, un Vinted de l’outdoor en somme ? Oui… mais pas seulement ! Les responsables entendent en effet aller beaucoup plus loin en intégrant par exemple au sein du process un service de réparation (en partenariat avec l’atelier Green Wolf de Chamonix), du conseil en matière de tarification ainsi qu’un engagement auprès d’associations comme Riders for Refugees ou Fondation GoodPlanet. « Nous commençons aussi à travailler avec des grandes marques pour leur proposer de revendre leurs équipements seconde main sur notre plateforme. » Un premier partenariat a ainsi été signé avec Aigle et des discussions sont en cours avec d’autres grands noms du secteur. Côté chiffres, plus de 5000 produits sont disponibles sur la plateforme qui compte aujourd’hui près d’un millier d’inscrits. « Après quelques semaines seulement, c’est prometteur ! On observe un réel engouement », se réjouit la dirigeante. A noter que Barrooders lancera prochainement sa première campagne de financement participatif sur Ulule afin d’accélérer, entre autre, le développement d’une application mobile. //TH