Le magazine de l'économie des sports outdoor

Edito : le ski de rando dans la trace du trail

Il n’y a pas seulement d’évidentes passerelles, à l’image des champions, entre la pratique du trail-running et celle du ski de randonnée, les deux activités suivent aussi la même trajectoire.

L’une comme l’autre s’inscrivent dans le courant d’un retour à la nature.

Elles ont chacune une longue histoire : le cross ou la course en montagne pour l’une et rien de moins que les origines du ski alpin pour l’autre.

L’une comme l’autre sont des disciplines d’endurance en fort développement, alors que les sociologues prédisaient un déclin des activités de montagne liées à l’effort.

L’une et l’autre sont ou ont été toisées par les milieux traditionnels du running et du ski alpin.

Mais l’une et l’autre font évoluer l’équipement de ces mêmes pratiques traditionnelles : le trail a largement influencé la panoplie du runner, tandis que le ski de rando influence grandement les concepteurs de chaussures de ski alpin.

Il y a quinze ans, le trail-running était une niche. On annonçait alors avec beaucoup d’optimisme 50 000 aficionados. Aujourd’hui c’est un segment de marché qui compte près d’1 million de pratiquants(1) sur 5 millions de coureurs réguliers (13M au global) (2). Et toutes les stations de ski rivalisent désormais d’initiatives autour du trail, qui une course, qui un parcours, qui un salon…

Le ski de randonnée prend le même chemin. Les marques spécialisées estiment à 200 000 le nombre de pratiquants, ce qui est certes encore modeste face aux 5,4 millions de skieurs français (3) ou aux 7 millions de vacanciers qui au global fréquentent nos pistes l’hiver(4). Mais l’activité progresse de 4 à 5% par an sur les quinze dernières années(5). Et le rythme pourrait s’accélérer.

Longtemps pratiqué dans un environnement sauvage ou dans un cadre compétitif, le ski de randonnée arrive désormais au cœur des stations. Cela peut paraître paradoxal, mais c’est en tout cas une chance pour l’activité et assurément une opportunité pour les stations. A condition de lever quelques freins et surtout d’ouvrir ses chakras.

EG/DL

(1) FFA mai 2016 (2) USC jan 2017 (3) USC sept 2016 (4) DSF 2015 (5) fabricants



©Millet / Beregovitch

#ski #magazine