© 2018 Outdoor Experts

Mentions légales

Crédits photos : ©Haibike ©Crespeau Nissan Outdoor Games ©Aurélien Ducroz/Eric Gachet ©POWER BAR ©Millet/B.Delapierre 

Please reload

Posts Récents

Edito : Planète montagne

January 17, 2020

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Amer Sports porté par le ski et le « soft »

February 13, 2018

Le groupe finlandais Amer Sports, propriétaire notamment des marques Salomon, Atomic, Arc'teryx, poursuit sa croissance avec un chiffre d’affaires annuel et global qui s’élève à 2,7 milliards d’euros, en progression de 4 %.

 

                                                                                                                                                    ©Salomon/Ian_Coble

 

Une croissance tirée par le « soft » qui affiche + 7 % et par les « winter sports » à + 6 %, grâce surtout à Atomic qui fait une belle année « à deux chiffres », alors que Salomon est flat. Grosse progression aussi de Suunto (grâce à la Spartan), tandis que la division vélo, avec Mavic, peine à s’adapter aux fortes transformations du marché.

 

Dans l’Hexagone, le groupe a entièrement restructuré ses équipes en 2017. « Notre objectif est d’accompagner plus étroitement nos clients distributeurs en termes de services et les aider à mieux appréhender les consommateurs », indique Yves Weber, directeur France. La force de vente devient aussi une force de coaching « pour communiquer sur les réseaux sociaux ». Amer France a créé une catégorie Partenaires Premium avec une soixantaine de magasins (running, tennis, cycle), qui bénéficient d’un SAV express, d’introductions en avant-première, de tests produits, etc.

 

En ce qui concerne la location de skis, le groupe compte 25 magasins partenaires Rental. « L’exclusivité Amer Sports porte sur 80 % des produits. Nous ne remettons jamais en question les obligatoires des centrales. Pour beaucoup de partenaires, qui ont plusieurs emplacements, c’est un outil de différenciation qui généralement s’avère plus performant en rentabilité », argumente le patron France.

Le ski reste une priorité pour le groupe en 2018. « Salomon et Atomic doivent générer de la croissance sur les trois prochaines années ». C’est la raison pour laquelle le groupe a décidé de ne plus exposer à Ispo et d’allouer le budget à des actions de proximité avec les détaillants et les prescripteurs en organisant des ski-tests à Sestrières (avec héliski), La Plagne et Courchevel. « Nous avons reçu 500 personnes au total sur les trois événements ».

 

Enfin, le groupe a nommé six « Influenceurs Marketing Managers ». « Le rôles de ces IMM, salariés, est de recruter, former et animer une équipe de 250 à 300 ambassadeurs experts pour couvrir la totalité du territoire. Les ambassadeurs ont mission d’activer des campagnes conso (tests produits, événements...) mais aussi de les relayer sur les réseaux sociaux », explique Yves Weber. Avec un objectif final qui est de maintenir une croissance de 4 à 6 % au moins sur l’année. EG

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous