LOGO%20Outdoor%20Experts%20magPNG2_edite

Le magazine de l'économie des sports outdoor

Un marché du vélo tiré par le VAE

Avec plus de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisés en 2020, le marché français du cycle a bondi de 25 % par rapport à 2019. En revanche, la croissance reste plus modeste en volume (+ 1,7 %) soit 2 684 800 vélos vendus, révèle l'observatoire annuel du cycle réalisé par l'Union Sport et Cycle.



Cette explosion du marché en valeur s’explique par la forte hausse des vélos à assistance électrique (VAE) avec près de 515 000 unités vendues (+ 29 %) et un prix moyen en augmentation de 21 % (2 079 €), le VAE représente désormais 56 % du marché en valeur.



Si le VAE de ville reste toujours le segment le plus important (207 000 unités, soit 40 % sur le total de VAE, +13%), les VAE à usages loisirs et sportifs sont en plein essor : +46% pour les VTTAE (136 000 unités, 27% pdm) et +19% pour les VTCAE (107 000 unités, 21% pdm). On remarquera les envolées du vélo de route électrique (+215%) à 27 000 unités et du vélo cargo électrique (+354%) à 11 000 unités.



D’une manière générale, les vélos de qualité (plus confortables pour une pratique inscrite dans la durée), à un prix plus élevé, sont de plus en plus plébiscités, y compris pour les vélos classiques : le prix moyen des vélos (classiques et VAE) vendus en 2020 est désormais de 717 €, soit une progression de 25 %.



Une progression générale due en grande partie au prix moyen élevé de la catégorie VAE, qui atteint de 2079 €, en hausse elle-même de 21%. Les vélos électriques qui contribuent le plus à cette hausse sont principalement les VTTAE, les vélos de route et les cargos.



L’aide à la réparation de vélos (« Coup de pouce vélo ») a largement contribué au fort développement de la pratique urbaine autant que loisir. Les Français en ont profité pour remettre leurs vieux vélos en état. Quelque 1,9 million de réparations ont ainsi été effectuées. A cet égard, le marché des pièces et accessoires représente plus d’1 milliard d’euros en 2020, soit une progression de 21 %.


Côté distribution, cette croissance des ventes de cycles bénéficie en premier lieu au réseau des détaillants spécialisés, qui affiche +39% en valeur et +10% en volume. Les détaillants pèsent 60% du marché en valeur et 20% en volume. Ce sont les grands bénéficiaires du boom du vélo électrique, avec 76% de parts de marché en valeur du VAE (+64%) et 57% de pdm en volume (+31%).


Les grandes surfaces multisports voient leur chiffre d’affaires progresser de 11% malgré des ventes en recul de 3% en unités. Les GSM demeurent cependant le premier circuit de vente de vélos en volume avec 66% de parts de marché contre 30% en valeur. Les multisports détiennent 17% du marché des VAE en valeur (+33%) et 30% en volume (+18%).


Les sites web ont progressé de +9% en valeur et de +23% en volume. L’internet pèse ainsi 7% en valeur et 5% en volume des ventes globales de cycles et 3% des ventes en valeur comme en volume des VAE, mais avec des progressions respectives de +48% et +41%.

Quant aux grandes surfaces alimentaires (GSA), elles gagnent +25% en valeur et +1% en volume avec respectivement 2% et 8% de parts de marché. Les ventes de VAE y ont progressé de +2% en valeur (+63%) et +6% en volume (+61%).

Enfin, le VAE enregistre un certain succès dans d’autres circuits comme les accessoiristes auto, qui représentent 2% en valeur (+63%) et 6% en volume (+61%). //