Le magazine de l'économie des sports outdoor

Team Asics, l’esprit d’équipe

Le Team Fuji Spirit by Asics fête ses 10 ans. L’équipe compte plus de 500 victoires à son actif, de la Western States
aux Templiers, en passant par la Diagonale des Fous et l’UTMB. Le point avec Laurent Ardito, team manager.


Sylvaine Cussot, Laurent Ardito, Benoît Girondel, Xavier Thévenard.


La genèse...

Du raid au trail, il n’y a eu qu’un pas
 pour Laurent et Cathy Ardito, qui ont
 créé le Team Asics en 2009. Sportifs pluri-
disciplinaires affûtés, les Ardito se sont fait
 un nom dans le milieu du raid-aventure (un 
des rares sports mixtes) en tant qu’athlètes du team La Clusaz Raid Aventure et
 aussi en tant qu’organisateurs d’épreuves.
 A leur actif, plusieurs victoires, notamment sur la célèbre Transmassif ou sur la
 très exigeante Patagonia Expedition Race.
« Il se trouve que nous étions déjà en relation avec Asics, qui fournissait les chaussures du team La Clusaz, explique Laurent Ardito. Le trail était un sport encore jeune. Mais pour Olivier Mignon, alors responsable marketing de la filiale France, il était important pour Asics, en tant que spécialiste du running, d’être parmi les premiers à s’engager dans cette discipline. » A travers leur structure Outdoor Expériences, Cathy et Laurent Ardito ont recruté une équipe de coureurs en se spécialisant dans l’ultra. « Le raid et le trail sont en fait le même monde, ce sont les mêmes réseaux, les mêmes problématiques ». Il a fallu aussi trouver des fournisseurs complémentaires pour l’équipement (sacs, bâtons, frontales, nutrition...) « Nous avons débuté avec de petits moyens mais nous sommes montés jusqu’à quinze coureurs qu’on équipait et qu’on aidait. » Les pionniers s’appelaient Franck Bussière, Catherine Dubois, Emmanuel Gault, Céline Lafaye, Thomas Saint-Girons, rejoints plus tard par Thomas Lorblanchet.

Une dynamique collective

Mais l’arme secrète du « team Ardito » pour atteindre les sommets du trail, c’était le benjamin de la bande, Xavier Thévenard. Détecté par Laurent Ardito parmi les jeunes pousses de son club de ski de fond, aux Plans d’Hotonnes (Ain), le jeune Jurassien a créé la surprise en remportant en 2010 la CCC à Chamonix. « J’ai alors dit à Olivier : on tient le futur vainqueur de l’UTMB mais il faut qu’on lui donne les moyens ». Les moyens sont arrivés et les résultats sont tombés. «Chaque année le team a rencontré de grands succès, jusqu’à la victoire de Xavier sur l’UTMB en 2013 ». La même année, Benoît Girondel est venu rejoindre l’équipe. « Je voulais un alter ego à Xavier pour qu’il ne porte pas sur ses seules épaules la responsabilité de faire gagner le team ». Triple vainqueur de l’UTMB, Xavier Thévenard a – entre autres – multiplié les victoires sur toutes les courses du Mont-Blanc, tandis que Benoît Girondel s’est exprimé avec brio sur le format ultra des Templiers (2 victoires à l’Endurance Trail) avant de remporter les deux dernières éditions de la mythique Diagonale des Fous à La Réunion.

Sylvaine Cussot a elle aussi rejoint le team en 2013, accrochant à son long palmarès deux victoires à l’EcoTrail de Paris (80 k) ainsi qu’à l’Eco-Trail de Stockholm. Elle ne devrait pas rester longtemps la seule athlète féminine de l’équipe : « Je cherche à recruter une ou deux jeunes filles dans le team », indique le manager. Enfin, trois jeunes espoirs ont intégré le « Fuji Spirit » : Thomas Angeli, Johann Baujard, Mathieu Delpeuch.



Le mot « team » est souvent banalisé mais dans l’esprit des Ardito, la notion d’équipe prend tout son sens. Les athlètes comparent même le team à une « famille ». Ils s’entraînent ensemble, font des voyages (en Patagonie récemment) ou des sorties en montagne. « Avant d’être des traileurs, nous sommes avant tout des montagnards et passionnés de sports outdoor. Xavier pratique également le ski de fond et le kayak, Benoît, le VTT. Nous avons besoin de nous aérer l’esprit en montagne », confie Laurent Ardito. Un médecin et un nutritionniste (Benoît Nave, cofondateur de Baouw) complètent le staff. « Le team ne sert pas seulement à équiper les coureurs. Nous les accompagnons sur le plan sportif et aussi sur le plan de la santé », souligne le manager. Selon Eddy Ferhi, responsable sports marketing chez Asics, « Laurent et Cathy ont réussi à insuffler un esprit d’équipe et une dynamique collective dans un sport individuel ».


Banc d’essai


Pour l’équipementier japonais, le team trail est devenu un véritable banc d’essai. Les athlètes sont sollicités pour évaluer les produits en liaison avec le centre R&D de la marque. A l’occasion de l’Ultra Trail du Mont Fuji (parrainé par Asics et remporté par Xavier Thévenard) l’équipe s’est rendue dans les locaux de l’Institut of Sport Science (ISS) à Kobé, où une centaine d’ingénieurs travaillent au développement des chaussures et du textile. Bardés de capteurs, les Frenchies se sont livrés à une série de tests sur tapis de course et autres instruments de mesure. « Il est intéressant d’avoir le retour immédiat des athlètes, indique Eddy Ferhi. Les tests ont aussi permis aux ingénieurs de relever des données très utiles pour la conception des produits. Sur le reste de l’année, nous travaillons très étroitement avec Laurent, qui fait remonter les informations des coureurs et qui a une bonne vision du marché ».



Si le trail a longtemps été une spécificité franco-française, chez Asics on a bien pris la mesure du potentiel de la catégorie à l’international. « L’expertise du team est cruciale pour nous. Sur le trail, c’est clairement la France qui est le fer de lance. Mais l’activité s’internationalise et la question se pose aujourd’hui d’ouvrir le team à des athlètes étrangers », ajoute Eddy Ferhi. Un nouveau challenge à relever. /// EG



©photos PeignéeVerticale

© 2018 Outdoor Experts

Mentions légales

Crédits photos : ©Haibike ©Crespeau Nissan Outdoor Games ©Aurélien Ducroz/Eric Gachet ©POWER BAR ©Millet/B.Delapierre