LOGO%20Outdoor%20Experts%20magPNG2_edite

Le magazine de l'économie des sports outdoor

Restructuration chez Salomon : le textile et le ski en première ligne

La direction de Salomon vient de présenter, ce jeudi 6 mai, aux salariés du groupe le vaste projet de réorganisation de ses activités, qui passera par une restructuration des différentes divisions. Ce plan s’accompagnera de la suppression de 82 postes au sein de l’Annecy Design Center (ADC), qui emploie 738 salariés, et le recrutement de 59 personnes.



C'est la division textile qui paie le plus lourd tribut, avec 39 postes qui devraient être supprimés, 24 autres pour l'activité sports d’hiver et 19 restants dans d'autres secteurs,« avec des possibilités de mobilité », peut-on lire dans le communiqué paru ce jour. En parallèle, pour permettre l’accélération de son plan d’action, Salomon prévoit de recruter 59 personnes. En particulier dans les métiers du digital et du merchandising en développement. Cette nouvelle stratégie devrait permettre au groupe « de renforcer sa compétitivité sur ses activités pilier que sont le matériel de sports d’hiver (Ndlr : actuellement 30 % de l’activité) où la marque est leader mondial et sur ses marchés à fort potentiel de croissance comme le trail running et outdoor, le road running et le sportstyle », explique la direction.

On apprend également que l'activité textile, qui ne génère pas les résultats attendus, sera désormais développée à Shanghai, « plus proche des usines asiatiques et des fournisseurs clés», argue Salomon. Shanghai où se trouve aussi le siège d’Anta Sports, propriétaire d’Amer Sports et donc de Salomon, où sont développées les autres marques textile du groupe chinois, notamment la collection Descente sous licence. Dans le détail, seul sera conservé le développement des sacs à dos et chaussettes, rattachés à l’avenir à la division chaussures de sport.

Les premières suppressions de postes devraient intervenir en octobre. Cette restructuration concerne plus globalement le groupe Amer Sports, dirigé par James Zheng, son nouveau CEO, qui va engager un recentrage par marque.

Fragilisé par la crise sanitaire et la fermeture des remontées mécaniques, comme tous les acteurs de la filière sports d'hiver, Salomon a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires de seulement 10 % à 740 M€ en 202, mais s’attend à renouer avec la croissance dès 2021.

// Patricia Rey