Le magazine de l'économie des sports outdoor

La soie d’araignée Spiber séduit
 The North Face


Spécialiste japonais d’une fibre inspirée de la soie d’araignée, Spiber
 est une des start-up les plus avancées dans le domaine des nouvelles matières biotech. La fibre développée par l’entreprise, appelée Brewed Protein Fiber, est obtenue par un processus de fermentation de micro-organismes conçus pour produire des protéines proches de la soie d’araignée. « Nous avons étudié toutes les formes de soie d’araignée
et développé un dérivé proche », explique Kenji Higashi, directeur du développement. Spiber s’est associé à la marque The North Face pour développer un polymère ayant les propriétés exigées par la marque de vêtements d’outdoor. «C’était un vrai challenge, sur lequel nous avons travaillé 5 ans », précise-t-il.

La Moon Parka, résultat de cette collaboration, a été produite en série limitée et commercialisée cet automne. Spiber a également collaboré avec des designers japonais, dont Chitose Abe de la marque Sacai et Yuima Nakazato. Ce dernier présente ses collections Haute Couture à Paris depuis deux saisons grâce au soutien de Spiber. Dans la collection du printemps-été 2020, le couturier a exploité les propriétés de rétraction de la fibre à l’humidité (une fonction innée d’une toile d’araignée) pour créer des surfaces ondulées tridimensionnelles suivant un motif imprimé géométrique, processus qu’il nomme « biosmock ». La fibre innovante est en passe d’être disponible à échelle industrielle puisqu’une première usine est en cours de construction en Thaïlande et devrait être opérationnelle en 2021. /// SB