LOGO%20Outdoor%20Experts%20magPNG2_edite

Le magazine de l'économie des sports outdoor

Houdini propose son vêtement recyclé en « open source »

Partant du principe que sa stratégie environnementale aura plus d’impact en jouant la carte de la collaboration, Houdini a décidé de rendre son Concept Mono Air, utilisant la matière Polartec, accessible à tous en mode open source.



Le modèle choisi, un sweat à capuche thermique, fait partie de ses basiques, et il est réalisé dans une maille conçue pour réduire les émissions de microfibres plastiques développée par Polartec, le Power Air, et tous ses composants sont en polyester recyclé, d’où l’appellation Mono Air. Ceci doit le rendre plus facile à recycler en fin de vie, un principe de circularité que la marque suédoise cherche à mettre en place pour toute son offre. « Nous avons travaillé avec Polartec pour la mise au point de cette matière, explique Eva Karlsson, Pdg de Houdini. La plupart du temps, dans ce cas les marques cherchent en avoir l’exclusivité, mais nous pensons qu’il est plus utile de partager les recherches que nous effectuons pour réduire notre empreinte écologique. »


La mise au point du vêtement a mobilisé toutes les équipes de la marque, son nom de code étant « le sacré graal ». « Les tissus thermiques sont très souvent réalisé dans des mélanges de fibres polyamide et polyester, et comportent de l’élasthanne, alors que le Power Air est un des rares tissus techniques offrant chaleur, durabilité, élasticité et confort en étant intégralement en polyester », poursuit la Pdg. Aussi, trop peu de produits sont éco-conçus, dit-elle, d’où sa volonté de rendre ce concept accessible à tous. Le patronage est posté en ligne sur le site de la marque.


Pour Polartec, cette initiative peut générer une plus forte demande pour cette référence. « Polartec Power Air apporte un vrai plus en matière de réduction de notre impact et il s’inscrit dans une démarche d’éco-conception », souligne Steve Layton, Pdg de Polartec, en ajoutant que « ce sont des initiatives comme celle de Houdini qui montrent la voie vers des vêtements plus écologiques ».


//S.Bramel