Le magazine de l'économie des sports outdoor

Black Yak installe
un centre de R&D à Munich




Black Yak se renforce en Europe. La marque sud-coréenne a ouvert un atelier de développement produit en plein cœur de Munich, dans le quartier de Schwabing. Cette nouvelle structure a pour mission d’accélérer le rythme d’innovation de Black Yak, qui a déjà 24 prix Ispo
 à son actif. L’espace est équipé des machines
et logiciels permettant d’aller du dessin technique jusqu’au prototype, avec notamment des machines à coudre, à souder aux ultrasons ou à contrecoller
y compris la découpe laser et le matériel de test. Ces équipements sont ceux de l’agence de design Development Never Stops (DNS), où officie notamment Marcel Geser, partenaire de longue date de la marque. Si Black Yak a un positionnement « grand public » en Corée, Maximilian Nortz, dirigeant de la branche européenne, a orienté
la marque vers des produits plus techniques pour l’Europe et l’Amérique du Nord avec l’ambition
d’en faire une marque d’alpinisme. Cette politique nécessite de développer les gammes haute performance et « d’être à la pointe des dernières technologies », souligne Maximilian Nortz. Il ajoute que « cette structure nous permettra de partager nos résultats avec nos fournisseurs de manière beaucoup plus rapide afin de les encourager
à développer les nouvelles matières dont
nous avons besoin ». ///SB