top of page
LOGO%20Outdoor%20Experts%20magPNG2_edite

Le magazine de l'économie des sports outdoor

THERMOLITE(R)_Active_Textile_Waste_Ad-FR-600x200.gif
  • Rédaction

Amateis étoffe sa structure


L'entreprise haut-savoyarde, propriétaire des marques Degré7, H.Duvillard, Aulp et Vertigo, investit deux millions d’euros dans la construction de deux nouveaux bâtiments sur son site de Rumilly, l’un dédié à la logistique sur 2 000 m2, et l’autre aux bureaux sur 500 m2. « Avec le rachat de Degré 7 et Duvillard qui vient s’ajouter, nos besoins de stockage ont considérablement augmenté et nos locaux actuels (4 000 m2) ne suffisent plus », explique Nicolas Simond, le pdg d’Amateis, qui a racheté avec sa sœur l’entreprise familiale fondée par son père en 1991. Par ailleurs, le groupe, qui s’est diversifié début 2022 dans la distribution de marques lifestyle via sa société Silake Company, veut passer la vitesse supérieure et vise une dizaine de marques françaises et internationales en portefeuille d’ici deux ans. Parmi celles-ci, figurent déjà Caterpillar et les chaussures Pantafola d’Oro et O’neill « dont nous assurons la commercialisation dans l’Hexagone uniquement », précise le dirigeant, qui a mis en place une force de vente dédiée de cinq commerciaux, disposant chacun de leur showroom.

À l’international, Amateis poursuit son déploiement, avec l’ouverture d’une dizaine de pays (dont l’Allemagne, l’Espagne, la Norvège, la République Tchèque, la Slovénie, Israël) en 2023, et dix autres l’année suivante. Enfin, des projets de licence en Chine et Corée sont en pourparlers.

Aujourd’hui, le groupe, présent dans 1 200 points de vente (dont 800 en France) et 80 supplémentaires dès cette année, génère un chiffre d’affaires de 10,5 millions d’euros, contre 6,5 millions il y a seulement un an. L’export pèse environ 25 %. L’effectif aussi a progressé, passant de huit salariés en 2020 à 24 actuellement. Auxquels ajoutent 27 agents et distributeurs. En pleine ascension, Amateis, qui mise sur un équilibre hiver/été à moyen terme, prévoit d’atteindre 15 M€ d’ici 2025.

//Patricia Rey

Comments


bottom of page