LOGO%20Outdoor%20Experts%20magPNG2_edite

Le magazine de l'économie des sports outdoor

THERMOLITE(R)_Active_Textile_Waste_Ad-FR-600x200.gif
  • Rédaction

VF rachète Icebreaker


VF Corporation, le propriétaire de The North Face et Timberland, met la main sur une deuxième marque de vêtements spécialisée en laine mérinos. Après Smart-Wool (acquis en 2011), c'est Icebreaker qui tombe dans l’escarcelle du géant américain du jean et de l’outdoor pour une somme non communiquée. La marque néo-zélandaise fondée par Jeremy Moon en 1995 réaliserait un CA d’environ 150 M$ (soit quelque 130 M€), dont 86% réalisés à l’export et 32% dans son réseau de magasins. Icebreaker serait ainsi bien plus important que Smart-Wool, dont le CA est estimé à 26M$ (ou 22 M€).

Avec des ventes en hausse de 4% pour un CA de 12 milliards de dollars en 2016 (plus de 10 Md€), VF poursuit une politique d’acquisitions poussée puisque le groupe a récemment élargi son portefeuille de marques workwear (qui compte Wrangler et Timberland Pro, parmi d’autres) en rachetant la marque Dickies pour 820 millions de dollars en septembre dernier. A l’annonce de cette opération, le groupe avançait que Dickies réaliserait un CA de 200M$ en 2017 (environ 170 M€) et que le pôle workwear pèserait 1,7 milliard de dollars à terme.

Le propriétaire de The North Face est par ailleurs fréquemment cité lorsqu’est évoquée la vente de Puma. SB

#TheNorthFace